No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Tubize se bat pour le maintien de l'activité de l'hôpital

04/04/2017 - politique/finances - Tubize

La problématique du maintien de l’activité de l’hôpital de Tubize est et reste une priorité du collège communal tubizien.

Pour preuve, ce 23 mars, le bourgmestre Michel Januth et Sabine Desmedt, échevine de la santé, se sont rendus à la commission d’avis des recours pour contester l’arrêté signé par le ministre Prévot autorisant le transfert de ces lits vers Nivelles.

Les soussignés regrettent et déplorent cette situation et le transfert des lits du site de Tubize vers le site de Nivelles.

Malgré tout, le groupe Jolimont a décidé de poursuivre son planning des différentes restructurations prévues au sein de l’hôpital de Tubize.

Cependant, Michel Januth et Sabine Desmedt privilégient aussi la concertation avec le groupe hospitalier de Jolimont.

Suite à leurs différentes rencontres avec le groupe hospitalier Jolimont, ils ont déjà obtenu :
- la convocation cette semaine d’une assemblée générale du personnel afin de l’informer de la situation ;
- l’envoi d’un courrier à tous les médecins généralistes par le groupe Jolimont afin de les tenir informés du timing ;
- le maintien des services radiologie et laboratoire sur le site de Tubize ;
- la mise en place d’un service de navettes à charge du groupe Jolimont entre le site de Tubize et de Nivelles pour les patients et les visiteurs du service gériatrie et pour les autres patients ;
- la recherche par le groupe Jolimont d’une société d’ambulances pouvant assurer les aller/retour des maisons de repos vers l’hôpital de Nivelles à moindre frais pour les patients.

Les négociations continuent afin de maintenir le service d’urgence (SMUR) sur Tubize.

Le Collège Communal a par ailleurs réintroduit deux recours contre les décisions du Ministre Prévot. Elles concernent le phasage des transferts de lits vers Nivelles et la suppression du SMUR.