No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Survol de Waterloo : une réunion pour se mobiliser

09/11/2016 - politique/finances - Waterloo

L'utilisation accrue de la piste 01 à l'aéroport de Zaventem est-elle justifiée ? Comment réagir efficacement pour se faire entendre ? Afin de faire le point sur ces questions, la bourgmestre de Waterloo Florence Reuter organise une séance d'information, le lundi 14 novembre à 20 h à la Maison communale. Philippe Touwaide, médiateur du gouvernement fédéral pour l'Aéroport de Bruxelles-National, et des représentants de l'association “Piste 01, ça suffit” seront notamment présents.

Ces dernières semaines, le survol de Waterloo a été particulièrement intense. En cause : l'utilisation fréquente de la piste 01 pour l'atterrissage des avions à l'aéroport de Zaventem.

Nous avons connu une accalmie cet été, grâce aux travaux qui ont rendu cette piste inutilisable, rappelle la bourgmestre Florence Reuter. Le retour à la réalité n'en est que plus difficile. Je partage l'agacement des habitants. Nos demandes sont non seulement justifiées, mais surtout très raisonnables puisque nous n'exigeons pas la suppression totale du survol de notre territoire. Il est temps de trouver une solution pour une utilisation plus rationnelle de la piste 01.

Pour ce faire, une séance d'information sera organisée le lundi 14 novembre, avec l'association “Piste 01, ça suffit”. L'objectif est de faire le point sur la situation et d'indiquer aux habitants les démarches à accomplir pour se faire entendre. Philippe Touwaide, médiateur du gouvernement fédéral pour l'Aéroport de Bruxelles-National, sera également présent.

Au niveau communal, les possibilités d'action sont malheureusement restreintes. “En Région wallonne, il n'y a pas d'arrêté “bruit” comme il en existe à Bruxelles, regrette Florence Reuter. En tant que Commune, nous n'avons donc aucune possibilité de recours. Seuls les habitants ont la possibilité d'entamer une procédure civile. C'est la raison pour laquelle nous nous associons à l'ASBL “Piste 01”. Nous ne délaissons pas le dossier pour autant. J'ai de nombreux contacts avec le cabinet ministériel. La ministre Jacqueline Galant est venue à Waterloo peu après mon arrivée comme bourgmestre. J'ai aussi rencontré son successeur, le ministre Bellot. Ce dernier m'a écrit récemment pour me faire part de diverses pistes de réflexion. Nous suivons donc ce dossier de près.

Et celui-ci continue à évoluer. Suite à de nombreuses plaintes, le service de Médiation de l'aéroport de Bruxelles-National a dressé un constat d'anomalies dans l'utilisation de la piste 01. Le ministre de la Mobilité a réagi en commandant un audit destiné à clarifier les choix posés par Belgocontrol dans la gestion des différentes pistes de l'aéroport. Il envisage, par ailleurs, la création d'une autorité indépendante de contrôle.

Difficile, à l'heure actuelle, de savoir si ces avancées seront décisives. Elles prouvent toutefois que la mobilisation de tous les intervenants, y compris celle des habitants, n'est pas vaine… et ne doit donc pas se relâcher.