No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Un groupe de travail sur les inondations de la Dyle

09/11/2016 - environnement/énergie/déchets - Court-saint-etienne

Suite aux deux inondations du mois de juin dernier et a une première réunion le 2 septembre entre les différents acteurs concernés par ces catastrophes naturelles dans la vallée de la Dyle, une seconde réunion des autorités communales des cinq communes francophones traversées par celle-ci s’est tenue ce lundi 7 novembre 2016. La Province du Brabant wallon, gestionnaire des cours d’eaux de 2ème catégorie (territoire de Genappe), et la Région wallonne ( SPW), gestionnaire des cours d’eaux de 1ère catégorie (territoires de Court-Saint-Etienne, Ottignies, Wavre et Grez-Doiceau), étaient également parties prenantes à cette réunion. Enfin, l’IBW, Assuralia, fédération des assureurs, et les représentants des riverains de la Dyle à Court-Saint-Etienne complétaient le tableau.

Lors de cette réunion, il a été décidé de poursuivre la dynamique initiée le 2 septembre en organisant à intervalle de trois mois environ des réunions du groupe de travail dans sa forme actuelle. La commune de Court-Saint-Etienne en assure la présidence et est à l’initiative des réunions

Aujourd’hui, la seule réalisation est l’ouvrage placé à Suzeril (Court-Saint-Etienne) en contrebas de la N25 sur la Thyle qui permettra, à ce stade, de retenir par immersion des terres en amont environ 60.000 m³ d’eau en cas de crue. La Thyle est un des affluents déterminant de la Dyle dans le centre de Court-Saint-Etienne. A terme la zone inondable devrait permettre de retenir de l’ordre de 260.000 m³.

Les autres projets (zone de rétention d’eau de Thy, ouvrage provincial sur la Cala) ne verraient le jour qu’en 2017/18.