No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

4 communes du BW vont travailler avec un cheval de trait

08/11/2016 - environnement/énergie/déchets - Ittre

Le ministre wallon de la Ruralité, René Collin a présenté le résultat de l’appel à projets visant à soutenir l’utilisation moderne et innovante du cheval de trait au sein des communes rurales et semi-rurales.

La polyvalence du cheval de trait est un atout majeur pour répondre aux défis énergétiques ainsi qu’aux objectifs de développement durable. Cette opération entend préserver le cheval de trait ardennais et le cheval de trait belge, fleuron de notre patrimoine rural. En mai dernier a été lancé un appel à projets mettant à profit l’utilisation du cheval de trait dans des missions diversifiées : entretien des espaces publics, transport de personnes à des fins pédagogiques et/ou récréatives, maraichage, travaux forestiers, promotion touristique, missions de service public, etc.

Ce ne sont pas moins de 46 dossiers de candidature qui ont été déposés, dont 4 émanant du Brabant wallon : Ittre (entretien des biefs de l'ancien canal Charleroi - Bruxelles et de la plaine de jeux de Fauquez), Mont-Saint-Guibert (arrosage des plantations communales et collecte des corbeilles publiques à l'aide d'un cheval de trait), Rebecq (expérience pilote d'utilisation du cheval de trait pour les travaux d'entretien (désherbage, nettoyage filets d'eau, fauchage bords de route, etc.) de quartiers rebecquois) et Tubize (arrosage de plantes, entretien des espaces verts, vidange poubelles et brossage d'espaces publics). Chacune de ces communes recevra un subside de 10.000 euros pour mener à bien son projet.