No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

A Wavre, on lâche des coccinelles pour lutter contre les pucerons

03/07/2015 - environnement/énergie/déchets - Wavre

Ainsi que la nouvelle législation le réclame, la Ville de Wavre s’est engagée à réduire l’utilisation des pesticides et de tendre vers le fameux « Zéro phyto ». Il s’agit dès lors de trouver des alternatives pour lutter contre les mauvaises herbes et les insectes nuisibles.

Après les bruleurs thermiques et les brosses rotatives pour le désherbage « bio », la Ville de Wavre procède à présent au lâcher de coccinelles pour éradiquer une colonie de pucerons s’attaquant à des catalpas implantés dans la cour de la crèche de l’Ile aux Trésors.

Non seulement néfastes pour les plantes, les pucerons pourraient également être nuisibles pour les bambins qui fréquentent la crèche. En effet, en fanant, les feuilles infestées de pucerons tombent et recouvrent le sol d’une sorte de tapis gluant peu salubre.

En tout, 1.000 larves de bêtes à bon Dieu (Adalia bipunctata) seront lâchées sur les feuillages. Elles se régaleront des envahisseurs car ces bébés coccinelles sont des gourmands ; 100 à 150 pucerons par jour sont nécessaires à leur croissance. Les larves deviendront ensuite adultes, se reproduiront et d’autres générations prendront le relais. Le tout est de trouver un équilibre entre les populations, car les coccinelles migreront en fonction des « stocks » de pucerons. Pour rappel, en avril dernier, un premier lâcher de 350 larves avait été réalisé sur les haies de viornes du square Leurquin.