No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Six étudiants de l'UCL iront sur Mars, ou presque

25/03/2015 - enseign./jeunesse/enfance - Louvain-la-neuve

« Mission to Mars UCL » est un projet scientifique, mené par des étudiants de l'UCL, de simulation d'exploration de la planète Mars. Afin de reproduire au mieux les conditions martiennes, cette expérience se déroulera dans un prototype de station basé dans le désert de l'Utah aux USA. Lors de cette simulation, les étudiants réaliseront différentes expériences (et seront au centre d'autres recherches) en rapport avec l’exploration et les vols habités vers la planète rouge.

Afin de développer les connaissances essentielles nécessaires pour préparer l'exploration humaine sur Mars, et pour sensibiliser le public à la vision de l'exploration de la planète rouge, la Mars Society a lancé le projet de station de recherche analogue à Mars (Mars Analog Research Station project, M.A.R.S. ou M.D.R.S. pour Mars Desert Research Station).

Un programme mondial de recherche sur l'exploration et les vols habités vers la planète Mars, le projet M.A.R.S., est constitué de quatre habitats de recherche localisés dans des déserts dans l'Arctique Canadien, dans l'Utah (au Sud des États-Unis), dans une région éloignée et non peuplée d'Australie et en Islande. Dans ces environnements de recherche semblables aux conditions sur Mars, la MDRS lance un programme d'exploration biologique et géologique de longue durée (généralement de 2 semaines) fonctionnant dans des conditions très proches et sous plusieurs contraintes identiques à celles qu'ils auraient sur la planète étrangère. En faisant cela, la MDRS a pour objectif de déterminer la meilleure manière d'explorer Mars.

Parmi les expériences que les étudiants UCL mèneront dans le désert de l’Utah, on retrouve :

- des tests autour de la cartographie d’un signal de communication (précieux quand des astronautes doivent se déplacer à l’extérieur)

- des tests autour de la cartographie du relief proche de la base

- un projet de modélisation de cours d’eau suite à des traces d’érosion

- la réalisation d’un roman-vidéo

- une expérience en microbiologie

- la définition des principaux éléments chimiques d’objets célestes

L’équipe est composée de 6 étudiants UCL : Bastien Mathurin (commandant), Martin Evrard (vice-commandant), Auriane Canesse (Health and Safety Officer – responsable santé), Florian Commans (Responsable Green Hab – biologiste), Gaspard Touwaide (Ingénieur technicien) et Romain Compère (journaliste), respectivement un ingénieur, un physicien, une physicienne, un biologiste, un ingénieur et un romaniste.