No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Grève nationale : le point sur la situation en Brabant wallon (mise à jour fréquente)

15/12/2014 - emploi/social/santé/population - Wavre

En ce jour de grève nationale, le Brabant wallon n'est pas épargné. Suivez minute par minute la situation précise dans la province. Cet article sera fréquemment mis à jour.

Grands magasins. Le Brico et le Carrefour de Wavre sont fermés, ainsi que le Delhaize. A Ottignies, le Delhaize et le Colruyt sont fermés, tout comme le Delhaize de l'Esplanade à Louvain-la-Neuve. A Nivelles, le Delhaize est inaccessible également, tout comme le Colruyt. Le Delhaize de Braine-l'Alleud est également fermé.

Centres commerciaux. Des piquets empêchent l'accès au shopping de Nivelles (photo). Le Douaire à Ottignies est par contre ouvert, tout comme l'Esplanade.

Carrefours et ronds-points. Le rond-point de Corbais (N25-N4) est bloqué par un barrage. Une série de barrages ont également pris place dans le différents ronds-points de la N4 entre Louvain-la-Neuve et Wavre. La police en a fait lever quelques uns. A Nivelles, le rond-point du Shopping a lui aussi son barrage. Tout comme le rond-point de Thorembais-St-Trond à Perwez. Le rond-point de Nil-St-Vincent (N4) est bloqué. A Wavre, le rond-point de boulevard d'e l'Europe est fermé, rendant l'accès à Wavre impossible par cet axe. Dans le centre de Jodoigne, c'est un barrage filtrant qui s'est installé. A Lillois, un barrage a été installé un temps sur la chaussée de Nivelles à hauteur de l'entreprise Valio Vache Bleue.

Ecoles. En solidarité avec le mouvement de grève, l'institut Cardijn à Louvain-la-Neuve n'a pas ouvert ses portes ce lundi matin.

Zonings. La plupart des zonings du Brabant wallon sont impossibles d'accès : Nivelles-Nord, Nivelles-Sud, Wauthier-Braine, Wavre, Saintes, Louvain-la-Neuve. C'était la priorité des syndicats. Les travailleurs ayant pris leurs dispositions (congé, télétravail,...), il n'y a pas de répercussion sur les voiries voisines. Le zoning de Jodoigne, actuellement encore accessible, devrait voir arriver les piquets plus tard dans la matinée. A Braine-l'Alleud, un barrage filtrant a été placé à l'entrée du site d'UCB. Seul le personnel de sécurité peut rentrer.

Déchets. La grève nationale a des répercussions sur certaines collectes de déchets en Brabant wallon. Les camions de la société SITA n'ont pu sortir des entrepôts ce matin en vue de réaliser les tournées de ramassage suivantes : Braine-l’Alleud (sacs bleus PMC) ; Limal et Bierges (ordures ménagères) ; Limal et Bierges (papiers-cartons) ; Rixensart (sacs bleus PMC) ; Ittre (sacs bleus PMC). Tout sera mis en œuvre pour collecter ces déchets ce mardi 16/12 (pour Braine-l’Alleud et les ordures ménagères de Limal / Bierges), ce mercredi 17/12 (pour les papiers-cartons de Limal / Bierges et Rixensart) et ce jeudi 18/12 (pour Ittre). De son côté, la société Shanks n'a pu assurer la collecte des ordures ménagères de Rixensart. Tout sera mis en œuvre pour collecter ces déchets ce mardi 16/12. Il ne faut pas compter non plus sur les parcs à conteneurs de la province dont la plupart sont fermés. 

Transports en commun. Le réseau SNCB est totalement à l'arrêt. Même chose pour la circulation des bus. La maison de la Mobilité à Wavre est fermée. Tout comme les guichets d’accueil de Baulers, Ottignies, Chastre et Jodoigne 

Hôpitaux. Le service minimum est imposé à l'hôpital Saint-Pierre d'Ottignies et au Chirec de Braine-l'Alleud. Des piquets filtrants n'y laissent passer que les membres du personnel inscrits auparavant sur une liste et nécessaires au fonctionnement de l'institution. A Nivelles et Tubize, le service minimum avait été négocié au préalable avec la direction. Ces deux hôpitaux ne sont donc pas bloqués. Dimanche soir, une action symbolique de la CNE et du Setca a été menée devant le Chirec de Braine-l'Alleud pour protester contre la proposition faite au personnel de venir dormir sur place dès le dimanche soir.

Maisons de repos. Un piquet de grève bloque l'accès à la résidence de la Dyle à Genappe.

Police. Les policiers se disent solidaires avec le mouvement de grève mais ils continuent à assurer normalement leurs missions : interventions urgentes, patrouilles de sécurisation, accueil des victimes et plaignants, transferts des détenus vers les différents organes de justice et du service d’assistance policière aux victimes. Ce à quoi pourrait s'ajouter la sécurisation des prisons si jamais les gardiens venaient eux aussi à débrayer.