No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Le Brabant wallon touché de plein fouet par la grève (mise à jour fréquente)

08/12/2014 - emploi/social/santé/population - Wavre

Wavre. Dans le fief de Charles Michel, on a prévenu les commerçants qu'il pourrait y avoir de la casse. Certains ont préféré fermer préventivement. Le centre de Wavre est en effet le centre névralgique des grévistes en Brabant wallon. Des policiers de Mons et de Charleroi sont venus en renfort de la police de Wavre en cas de débordements. Une autopompe est stationnée à proximité du centre. Vers 14h et sous la pluie, les délégués syndicaux ont entamé leurs discours devant un public de 400 personnes.

Administrations. L'hôtel de ville de Wavre est fermé. Un mur de la honte y a été dressé par les syndicats. A Nivelles, le blocage de l'administration avait débuté mais, suite à une réunion avec le bourgmestre Pierre Huart, les piquets ont été levés. Toujours à Nivelles, les bureaux des Habitations sociales du Roman Païs sont fermés par un piquet, tout comme l'Onem.

Grands magasins. Le magasin Carrefour de Wavre est fermé. Les enseignes installées dans des centres commerciaux sont aussi fermés. Un piquet bloque l'entrée du Colruyt de Nivelles. Le Aldi nivellois est également fermé. L'accès au magasin Dectahlon de Wavre est fermé. Le Delhaize et le Colruyt d'Ottignies sont bloqués par des piquets. Même chose pour le Mediamarkt de Braine-l'Alleud. 

Centres commerciaux. L'Esplanade à Louvain-la-Neuve est fermée, ses accès ayant été bloqués par des piquets. Le shopping de Nivelles (photo) a préféré ne pas ouvrir ses portes pour éviter les incidents.

Carrefours et ronds-points. Sur la N4, tous les ronds-points entre Corroy et la sortie de Wavre sont bloqués par des barrages filtrants. Un barrage filtrant est aussi placé sur la N238 à Wavre. Sur la N25 à Mont-St-Guibert, l'entrée du zoning est bloqué. Même chose pour les accès au zoning de Nivelles. La circulation est également filtrée sur le rond-point de Nivelles-sud. La sortie 19 Nivelles-sud sur l'A7-E19 direction Bruxelles est fermée. Par contre, le rond-point de Corbais (N4-N25) n'était pas bloqué en début de matinée contrairement à ce qui avait été annoncé par les syndicats. Un rassemblement de grévistes s'y massait par contre en milieu de matinée. Un action escargot a lieu sur la N25 de Nivelles vers Louvain-la-Neuve.

Ecoles. Ce sont principalement les établissements nivellois et wavriens qui sont touchés par des perturbations et des absences d'enseignants. A Wavre : le collège Notre-Dame de Basse-Wavre, le collège technique St-Jean et l'Institut St-Jean-Baptiste. A Nivelles : l'institut Sainte-Thérèse (un piquet d'une quinzaine de personnes, un enseignant gréviste et seulement un tiers des enfants présents), l'institut Saint-Michel (deux enseignants en grève, seulement un cinquantaine d'enfants présents), l'Enfant-Jésus (en primaire 4 enseignants font grève, beaucoup d'enfants absents) et au Sacré-Coeur (seulement 7 enfants présents sur les sections maternelles et primaires !). Une manifestation d'étudiants de l'UCL a lieu dans le centre de Louvain-la-Neuve. 

Zonings. Tous les zonings du Brabant wallon sont impossibles d'accès, sauf à pied. C'était la priorité des syndicats. Seuls le zoning de Perwez et le parc de l'Alliance (Braine-l'Alleud) sont actuellement épargnés. Le site de NLMK de Clabecq est bloqué.

Déchets. La collecte des poubelles n'a pas été assurée partout ce lundi matin dans la province. Etonnament, les poubelles ont été collectées à Wavre.

Transports en commun. Seul un bus sur dix s'est mis en route ce lundi matin dans la province. Les dépôts de Nivelles et de Jodoigne n'ont fait sortir aucun bus. Sur le rail, aucun train ne circule.

Poste. La distribution du courrier devrait être un peu perturbée mais n'est pas à l'arrêt. Un bureau de poste sur 5 est fermé. Tous les journaux ont été distribués.

Hôpitaux. A l'hôpital Saint-Pierre d'Ottignies, aucune perturbation n'est en cours tout comme dans les autres établissements de la province : Tubize, Nivelles et Braine-l'Alleud.

Prisons. La grève est bien suivie à la prison de Nivelles. Aucun détenu n'est transféré au départ de l'établissement vers le palais de justice. A Ittre aussi, les gardiens se croisent les bras, un piquet est installé sur le rond-point devant la prison.

Police. Les policiers se disent solidaires avec le mouvement de grève mais ils continuent à assurer normalement leurs missions : interventions urgentes, patrouilles de sécurisation, accueil des victimes et plaignants, transferts des détenus vers les différents organes de justice et du service d’assistance policière aux victimes. Ce à quoi pourrait s'ajouter la sécurisation des prisons si jamais les gardiens venaient eux aussi à débrayer.