No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Au fond de la question

Des "reconstitueurs" à Waterloo, et surtout pas des "reconstituants" ou des "reconstituteurs"

06/11/2014 - tourisme/patrimoine/histoire - Waterloo

"Déjà 5.000 reconstitueurs inscrits pour le Bicentenaire de la bataille de Waterloo". Depuis plusieurs semaines, les organisateurs de ce grand événement de 2015 communiquent sur la préparation de cette grandiose reconstitution. Avec un terme qui a accroché l'oreille de plus d'une personne soucieuse de l'orthographe : "reconstitueurs".

Alors que, dans la presse, c'était habituellement le mot "reconstituant" qui était jusqu'ici utilisé pour désigner les figurants des reconstitutions, l'appellation "reconstitueur" a débarqué sans prévenir et surtout sans figurer au dictionnaire. Alors, est-ce une erreur de parler de "reconstitueur" ? C'est en tout cas ce que semblent dire les correcteurs d'orthographe qui clignotent au rouge quand on écrit ce mot. Sur Wikipedia, à la page consacrée à la reconstitution historique, on aborde le sujet : "Pour désigner les pratiquants de manifestations à caractère historique, on emploie divers termes : "reconstituteurs", voire "reconstituants" pour les pratiquants de reconstitution historique selon un travail de recherche de sources historiques, dans le but d'une approche la plus fidèle possible ; "Evocateurs" (surtout dans la branche médiévale du hobby), pour les pratiquants s'inspirent d'une période historique, pour réaliser des animations ou des spectacles, en s'appuyant sur une recherche moins poussée et en utilisant des raccourcis issus de l'imagerie populaire."

Pourtant, il semble que le terme "reconstitueur" soit finalement le seul reconnu. C'est en tout cas ce qu'un lecteur a fait remarquer dans le magazine "Napoléon Ier". Il s'est en effet directement adressé au Service du Dictionnaire de l'Académie Française dont la réponse a été celle-ci : "[...] toute latitude est donnée aux termes reconstitueur et uniformologie pour s'imposer dans l'usage".

"Reconstituants et reconstituteurs sont des erreurs de langage. Le français vit !" nous a commenté Yves Vander Cruysen, historien et ancien journaliste.