No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Les chiffres du chômage en 2013 en Brabant wallon

12/08/2014 - emploi/social/santé/population - Nivelles

Le bureau du chômage de Nivelles a dressé le bilan 2013 du chômage en Brabant wallon. De 10,7 % en 2012 , le taux de chômage de la province est passé à 11,3 % en 2013 (+ 0,6 %). La hausse en Brabant wallon est légèrement supérieure à celle enregistrée en Wallonie où le taux de chômage y atteint 16,3%, (soit + 0,5% par rapport à 2012). Toutefois, le taux de chômage brabançon reste inférieur à la moyenne wallonne mais plus proche du taux de chômage du Royaume (10,8%). A noter que le bureau de Nivelles ainsi que celui d’Arlon sont les seuls bureaux wallons de l’ONEM à enregistrer un taux de chômage compris entre 6% et 12%.

Le nombre des chômeurs complets indemnisés par le bureau de Nivelles a progressé de 1,7% par rapport à 2012. Ce nombre représente 3,3% des chômeurs indemnisés pour tout le pays et 8,2% des chômeurs indemnisés en région wallonne.

Si l’on présente la situation de ce groupe selon le critère du sexe, on remarque que l’augmentation se situe surtout chez les hommes (+ 8,2% vs 2012) alors que chez les femmes, l’on observe une hausse modérée (+ 2,3% vs 2012).

La proportion hommes-femmes se modifie par rapport à 2012 : en effet, les hommes deviennent majoritaires en 2013 à hauteur 50,4 % alors qu’au niveau de la région wallonne, leur majorité est plus nette (53,9%).

Par classe d’âge, l’on constate que le nombre des chômeurs de 50 ans a progressé de 3,2 % par rapport à 2012 (soit +125 unités). Le groupe des chômeurs de moins de 25 ans enregistre une hausse de 5,8% (soit + 100 unités). Les 25-50 ans constituant le plus grand groupe augmente de 5,9% (soit + 507 unités).

Le nombre des chômeurs de longue durée - demandeurs d’emploi est également en hausse : en 2013, 6 704 personnes (+ 3%) chômaient depuis plus de deux ans. Ce groupe représente 45,3 % des chômeurs complets indemnisés inscrits comme demandeurs d’emploi du Brabant wallon.

2 859 personnes (-198 unités soit - 6,5%) ont bénéficié du système de chômage avec complément d’entreprise (anciennement appelé prépension) qu’ils soient ou non dispensés d’inscription comme demandeurs d’emploi.

En 2013, 2 474 travailleurs (unités physiques) (+ 12 %) du ressort territorial ont bénéficié d’allocations de chômage temporaire. L’augmentation relative au chômage temporaire pour employés s’élève à 55,9%. Tant les raisons économiques que les circonstances climatiques du début de l’année 2013 justifient cette augmentation.

L’interruption de carrière, le crédit-temps et les congés thématiques ont connu un certain repli : le nombre de bénéficiaires s’élevait à 8 207 unités, ce qui constitue un recul de 333 unités (soit - 3,9%)par rapport à 2012. Ce chiffre représente 12,5% de l’ensemble des bénéficiaires wallons en interruption de carrière, crédit-temps et congés thématiques. Comme pour 2012, la réduction des prestations en interruption de carrière et en crédit-temps et les congés thématiques représentent l’essentiel de cette catégorie au sein de laquelle les congés thématiques (1 988) sont les seuls à progresser, ne fut-ce que légèrement (+ 15 unités), par rapport à 2012.