No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Au fond de la question

L’UCL se dote d’une nouvelle équipe rectorale

18/06/2014 - enseign./jeunesse/enfance - Louvain-la-neuve

Le futur recteur de l’UCL, Vincent Blondel, a officiellement présenté ce vendredi 13 juin 2014, au conseil académique de l’UCL, les trois prorecteurs (son « conseil des ministres ») qui l’épauleront pour la gestion de l’université. Le conseil académique a remis un avis favorable. La nouvelle vice-rectrice à la politique du personnel de l’UCL et les trois prorecteurs doivent maintenant encore recevoir l’aval du conseil d’administration de l’UCL, le 23 juin prochain.

Pour former cette équipe, Vincent Blondel a fait appel à un groupe de « sages », qui a mené, un mois durant, une série d’entretiens au sein de l’UCL afin de déterminer les profils les plus appropriés pour pourvoir ces quatre nouveaux postes. In fine, c’est le futur recteur qui a tranché : deux femmes et deux hommes, qui s’ajoutent aux trois vice-recteurs de secteur, au vice-recteur aux affaires étudiantes, à l’administrateur général et au vice-recteur en Hainaut, soit onze personnes pour diriger, ensemble, l’UCL. Présentation des nouveaux venus.

Prorecteur à la recherche : Jean-Christophe Renauld – 50 ans
Jean-Christophe Renauld est un spécialiste en immunologie. À l’issue de ses études de médecine à l’UCL en 1988, il a occupé successivement les mandats d’aspirant, de chargé de recherche et de chercheur qualifié du FNRS. Depuis 1999, il enseigne l’immunologie à la faculté de médecine. Il a été lauréat du prix international Interbrew Baillet Latour de la santé en 2000 et de plusieurs prix nationaux. Il est - ou a été - impliqué dans diverses commissions d'évaluation de la recherche en Belgique et à l'étranger. Il est membre de l’Académie royale de Médecine de Belgique depuis 2009. Il est coauteur de plus de 190 articles scientifiques dans des revues à dimension internationale et d’une trentaine de brevets.
Son rôle en tant que prorecteur ? Assurer la gestion, le financement et la promotion de la recherche. Egalement, développer la valorisation de la recherche, en favorisant notamment les liens entre chercheurs et entreprises.

Prorecteur à la formation et à l’enseignement : Marc Lits – 61 ans
Marc Lits est un spécialiste de la communication et des médias. Il est l’actuel doyen de la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication (ESPO) de l’UCL, et membre du Conseil de l'Enseignement et de la Formation (CEFO) et investi dans la gestion de l’enseignement d’une faculté riche de près de 6 000 étudiants et d’une septantaine de programmes sur plusieurs sites. Détenteur d’une thèse en didactique du français, il a été secrétaire académique de l’agrégation en Faculté de lettres. Il a contribué au lancement des premiers cours d’été en sciences humaines, avant de passer dans le département de communication qu’il a présidé pendant six ans. Quand il était vice-doyen de la Faculté ESPO, il s’est investi dans l’aide à la réussite, ce qui a permis de développer de nombreux projets de remédiation et de blocus assisté. Il a également été responsable de programmes d’études et président de jury pendant plusieurs années.
Son rôle en tant que prorecteur ? Agir pour que les étudiants, doctorants et adultes en reprises d’études trouvent à l’UCL les meilleures conditions pour assurer leur formation et développer leurs compétences, et ce, notamment dans le cadre du décret paysage qui sera mis en œuvre dès la rentrée prochaine.

Prorectrice à l’international : Véronique Préat – 55 ans
Véronique Préat est une spécialiste en pharmacie galénique. Après avoir obtenu un mandat de chercheur qualifié du FNRS en 1989, elle a été nommée professeur en 1998 puis professeur ordinaire en 2002. Ses recherches se focalisent sur le développement de nouvelles formes pharmaceutiques, en particulier dans le domaine des nanomédecines. Elle a (co)encadré 31 thèses de doctorat et publié plus de 200 articles et chapitres de livres. Elle a activement contribué à la mise en place des programmes d’échanges Erasmus en pharmacie. Elle participe à plusieurs programmes de recherche et réseaux européens. Elle collabore activement avec des laboratoires étrangers.
Son rôle en tant que prorectrice ? Etablir des relations privilégiées avec certaines institutions et pays, en fonction de la stratégie de l’université. Favoriser la coopération et développer l’attractivité de l’UCL à l’international. Renforcer la mobilité internationale et l’accueil d’étudiants et de chercheurs à l’UCL.


Vice-rectrice à la politique du personnel : Évelyne Léonard – 50 ans
Évelyne Léonard enseigne depuis 20 ans la gestion des ressources humaines. Ses recherches portent sur la régulation des relations d'emploi et les changements qui l'affectent. Elle participe entre autres à une ARC (Action de Recherche Concertée) sur la production sociale de l'intégration professionnelle des personnes peu qualifiées, et à la Chaire laboRH en management humain et en transformations du travail. Dans les diverses dimensions de son métier, elle privilégie une lecture organisationnelle des questions relatives à la gestion des personnes, ce qui l'amène à prendre en compte en priorité la manière dont les contextes dans lequel le travail se déroule (structure, organisation du travail, rapports de force, etc.) génèrent les difficultés rencontrées par les membres du personnel dans l’exercice de leur fonction.
Son rôle en tant que vice-rectrice ? Imaginer et mettre en œuvre des changements réalistes qui permettent d’améliorer la qualité du travail au bénéfice des personnes comme de l’organisation.

L’équipe rectorale se renouvelle… tout en gardant une certaine pérennité puisque six membres de l’équipe rectorale actuelle restent en poste : l’administrateur général de l’UCL, Dominique Opfergelt ; le vice-recteur aux affaires étudiantes, Didier Lambert ; le vice-recteur en Hainaut, Rudy De Winne ; et les 3 vice-recteurs de secteur (sciences et technologies : Michel Devillers ; sciences de la santé : Jacques Melin ; et sciences humaines : Bernard Dubuisson – ils sont élus par leurs pairs, au sein du secteur). Un douzième membre de cette équipe, un prorecteur aux affaires régionales et à la communication sera choisi au début de l’année académique prochaine (2014-2015). Dans l’intermédiaire, la communication et les affaires régionales seront confiées au prorecteur à l’enseignement.