No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Au fond de la question

Election du nouveau recteur de l'UCL : mode d'emploi

13/11/2013 - enseign./jeunesse/enfance - Louvain-la-neuve

Le mandat de Bruno Delvaux, actuel recteur de l’UCL, prendra fin le 31 août 2014. L’UCL commence donc à organiser sa succession et notamment l'élection du nouveau recteur. Cette procédure s'étalera du 24 au 26 février 2014 pour le 1er tour et s'appuiera sur le principe du suffrage universel pondéré.

Le candidat élu sera choisi au terme d'un processus qui prévoit la participation de l’ensemble du personnel et des étudiants de l’UCL, soit près de 33.600 électeurs potentiels. Il prendra ses fonctions le 1er septembre 2014. 

Qui peut se présenter au poste de recteur de l’UCL ?

Deux conditions pour être éligible à la fonction de recteur : être professeur à temps plein à l’UCL ; être soutenu par au moins 120 membres du collège électoral, dont 40 issus de chacun des trois secteurs de l’Université (sciences humaines, sciences de la santé et sciences et technologies).

Qui a le droit de vote ?

L’ensemble des membres du personnel et des étudiants de l’UCL. Le collège électoral s’élève donc en 2013-2014 à environ 5.600 membres du personnel et 28.000 étudiants, soit 33.600 électeurs. 

Comment les voix sont-elles réparties ?

Une pondération des voix est appliquée en fonction du corps auquel appartiennent les électeurs et en fonction du taux de participation des électeurs :
• personnel académique : 61 % du nombre de voix pondérées total pour autant que 90% des académiques votent
• personnel scientifique : 13 % du nombre de voix pondérées
• personnel technique et administratif : 13 % du nombre de voix pondérées
• étudiants : 13 % du nombre de voix pondérées

Pour l’ensemble des électeurs, si le taux de participation n’atteint pas 90%, le poids électoral est adapté au prorata du nombre d’électeurs participants.

A quelles conditions un candidat est-il élu ?

Un candidat est élu s’il obtient la majorité absolue des suffrages exprimés pondérés. A l’issue du premier tour, si aucun des candidats n’obtient cette majorité, un second tour est organisé avec les deux candidats ayant obtenu le plus de voix. 

• Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue au second tour, le processus redémarre depuis le début. 
• Et s’il n’y a qu’un candidat à la fonction de recteur ? Un seul tour de scrutin est organisé. Là encore, le candidat doit obtenir la majorité absolue pour être élu. A défaut, la procédure est prise depuis le début.

Les principales dates à retenir :

- du 16 décembre 2013 au 9 janvier 2014 : dépôt des candidatures

- 15 janvier 2014 : publication de la liste des candidats au poste de recteur de l’UCL

- du 24 au 26 février 2014 : 1er tour de scrutin

- 3 mars 2014 : publication des résultats du vote

- du 19 au 21 mars 2014 : 2e tour de scrutin éventuel

- au plus tard le 2 avril 2014: publication des résultats du 2e tour