No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Au fond de la question

Le Prix Francqui pour un professeur de l'UCL

24/05/2013 - enseign./jeunesse/enfance - Louvain-la-neuve

Le Prix Francqui récompense cette année Olivier De Schutter, professeur à l'UCL, pour ses travaux portant sur le droit international des droits de l'homme, l'intégration européenne et la théorie de la gouvernance. Professeur invité à plusieurs reprises à New York University et à Columbia University ainsi qu'au Collège d'Europe, Olivier De Schutter est aussi, depuis 2008, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation.

Les travaux d'Olivier De Schutter dans le domaine des droits de l'homme s'intéressent au conflit entre la "liberté" des agents économiques sur le marché, avec la vulnérabilité qui en résulte pour les agents les moins bien dotés, et la garantie des droits fondamentaux, qui peut exiger que ceux-ci soient placés à l'abri de toute forme de commodification. Ceci exige une réflexion sur le contexte d'exercice de la liberté individuelle - notamment la liberté contractuelle et d'échange - et sur l'aménagement de ce contexte de manière à favoriser l'autonomie de l'individu. Comment garantir à l'individu une capacité d'auto-détermination, tout en prenant en compte la réalité des contraintes qui s'exercent sur lui ? Comment aménager le contexte dans lequel la liberté individuelle trouve à s'exercer, sans céder à la tentation du paternalisme ?

Ces questions traversent, de manière homologue, le travail d'Olivier De Schutter sur l'intégration européenne et sur la mondialisation économique. Au lieu d'opposer la souveraineté des Etats au transfert de compétences à l'échelle européenne ou internationale, il faut prendre acte de l'interdépendance forte entre Etats qui partagent un même espace économique : la souveraineté de chacun n'est alors réelle que si elle est partagée ; et c'est à condition de renforcer la coopération interétatique qu'au sein de chaque Etat, l'auto-détermination démocratique pourra progresser. 

Sur un plan plus fondamental encore, c'est à une nouvelle manière de pratiquer la recherche scientifique qu'appellent les travaux du professeur De Schutter. Car à l'illusion des individus comme des gouvernements quant à leur capacité d'auto-détermination réelle, répond trop souvent l'illusion de l'expert qui prétend définir, depuis sa position en surplomb, comment garantir l'auto-détermination individuelle et collective. Or, dans un monde complexe et dynamique, ceci n'est plus crédible. La démarche scientifique doit dès lors nécessairement se faire transdisciplinaire -- avec les acteurs eux-mêmes, en leur donnant la parole, en comprenant les contraintes qu'ils affrontent, et en assurant leur participation à l'identification des solutions qui les concernent. L'hypothèse de la gouvernance réflexive développée au sein du Centre de philosophie du droit de l’UCL part de cette conviction : l'on ne sortira de la raison technocratique qu'en partant des acteurs eux-mêmes, et d'une interrogation sur la genèse de leurs préférences -- c'est-à-dire en les incitant à s'interroger sur le diagnostic qu'ils portent sur leur situation propre. Si les crises que nous traversons aujourd'hui paraissent aussi difficiles à surmonter, c'est peut-être parce qu'elles sont liées à l'échec plus fondamental d'un certain type de rationalité et d'un certain mode de gouvernance qui s'y trouve associé : en sortir, cela suppose d'abord de reconnaître non seulement les limites des modèles dont nous avons hérités, mais de l'idée de "modèle" elle-même. 

Le Prix Francqui est souvent appelé le ‘Prix Nobel belge’, pour son caractère prestigieux et international. La Fondation Francqui fut fondée en 1932 par le diplomate belge Emile Francqui et le Président américain de l’époque, Herbert Hoover. Après la Première Guerre Mondiale, ils ont tous les deux investi dans diverses institutions scientifiques afin de stimuler la recherche en Belgique. Le Prix Francqui s’accompagne d’une somme de €250 000, visant à booster les recherches du lauréat et permettant l’organisation de conférences internationales.

Ce Prix Francqui décerné à Olivier De Schutter est le 21e Prix Francqui de l’UCL, sur 82 Prix décernés par la Fondation Francqui depuis 1933. Parmi les professeurs UCL ayant reçu le Prix, on note Georges Lemaître (1934), Christian de Duve (1960), Thierry Boon (1990), Philippe Van Parijs (2001), Eric Lambin (2009) ou François Maniquet (2010).