No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Actualités

Ecolo dénonce l'insalubrité de l'école d'Ophain

26/06/2012 - politique/finances - Braine-l'alleud

Lors du conseil communal de Braine-l'Alleud qui s'est tenu lundi soir, le groupe Ecolo a dénoncé la situation d'insalubrité dans laquelle se trouve l'école communale du Grand Grêne à Ophain. D'après les conseillers écolos, cette situation perdure depuis quelques années et ne fait que se dégrader vu que rien n'aurait été fait durant cette législature. "Résultat : les conditions de vie et de travail ont continué à se dégrader, les enfants et le personnel enseignant vivent chaque jour dans des conditions d’hygiène et de sécurité impensables."

"Aux problèmes d’insalubrité et de sécurité viennent également s’ajouter les problèmes de circulation (et donc de sécurité) aux abords de l’école" rajoutent les écolos, "Ici aussi, c’est l’inertie totale. Aucune suite n’a été donnée à ce jour aux solutions envisagées dans le Plan Communal de Mobilité."

Selon les Verts brainois, c’est un ensemble de faits et de situations qui relèvent d’une gestion lamentable d’une école qui faisait jadis la fierté d’Ophain. "C’est grave, hallucinant et indigne. Qui accepterait que ses enfants ou petits-enfants aillent dans une école où les rats circulent en toute liberté, où la moisissure ronge les murs, où les problèmes sanitaires sont tels que les enfants n’ont plus accès à des toilettes décentes et en état de marche ?"

Ecolo a donc exigé lors du conseil communal que les bungalows déficients soient remplacés de toute urgence et qu'une somme de €35.000 soit libérée afin de procéder aux travaux de réparation et de louer des Portakabin qui pourront accueillir les enfants dans des conditions décentes dès la rentrée de septembre.

"Il s'agit d'une mesure à court terme pour parer à l’urgence. A moyen terme, il faudra envisager des travaux d’envergure. C’est pourquoi nous proposons, dans une phase ultérieure, d’analyser les coûts d’une rénovation en profondeur, voire d’une extension de l’école d’Ophain."