No Comment

On en a assez des fanfaronnades du bourgmestre empêché de Perwez, le petit Donald Trump du Brabant wallon… quote
Jean-Paul WAHL

Au fond de la question

L'UCL a choisi ses docteurs honoris causa 2012

30/11/2011 - enseign./jeunesse/enfance - Louvain-la-neuve

L'UCL a fait connaître ses docteurs honoris causa pour 2012. Il s'agit de Solange Lusiku, d'Amnesty International (en la personne de Salil Shetty) et de Daniel Cornu. L'Université a choisi pour cette année le thème « Tous connectés… un levier pour la démocratie ? » qui fait d’emblée penser aux récentes révolutions arabes et aux nombreuses personnes qui ont lutté et luttent encore pour la démocratie, notamment par le biais des nouveaux médias (internet, twitter, facebook, etc.).

Solange Lusiku édite le périodique Le Souverain, le seul journal de la ville de Bukavu (Congo). Militante, elle travaillait au sein du Caucus des femmes congolaises du Sud-Kivu lorsqu’elle a rencontré le fondateur du Souverain, décédé peu de temps après. Elle a alors repris le flambeau. Le journal lutte pour la démocratie et les droits de la femme. Solange Lusiku se bat également pour l’accessibilité à internet à tous, dans sa région. Fabienne Leloup, professeure à l'Institut de sciences politiques Louvain-Europe de l’UCL, est sa marraine.

Amnesty International sera, quant à elle, honorée à travers son secrétaire général, Salil Shetty. La plus grande organisation au monde travaillant en faveur des droits humains compte plus de 1,1 millions de membres et sympathisants dans 140 pays et territoires. Elle intervient au nom des victimes de violations des droits consacrés par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, en se basant sur une recherche impartiale et sur le droit international. L’organisation est indépendante de tout gouvernement, idéologie politique, intérêt économique ou religion. Amnesty international utilise notamment les nouveaux médias pour donner plus d’ampleur à ses campagnes et ses actions. Le fait d’être connecté aide l’ONG à faire parler la démocratie. France Misselyn, étudiante UCL et présidente du kot-à-projet Amnesty, est sa marraine.

Daniel Cornu est l’auteur de plusieurs ouvrages majeurs sur l’éthique du journalisme. De nationalité suisse, il a enseigné dans les universités de Genève, Neuchâtel et Zurich. Journaliste, universitaire, blogueur, médiateur et auteur de référence, il envisage l’information sur internet d’un point de vue critique, notamment vis-à-vis des enjeux démocratiques de l’information en ligne. Il a, à cet égard, élaboré un cadre théorique qui permet de penser les enjeux de l'éthique journalistique dans le contexte incertain d'Internet. Benoit Grevisse, professeur et responsable de l’École de journalisme de l’UCL, est son parrain.

Solange Lusiku, Amnesty International, en la personne de Salil Shetty, et Daniel Cornu recevront le titre de docteur honoris causa lors d’une séance académique le jeudi 2 février 2012, à 17h, à l’Aula Magna (Louvain-la-Neuve). Ils seront, en outre, accueillis au sein de la communauté universitaire de l’UCL, pour une soirée de rencontres festive, le 1er février 2012 à 19h (Aula Magna).